Mes Outils | Demi Portion

Mes outils,demi-portion

Voilà un thème et disons qu’ça va l’faire
On veut la paix mais ça reflète l’enfer
Est-ce que tu sais que l’homme fabrique la guerre ?
Les chefs d’État trafiquent dans leurs affaires
Faisant semblant aujourd’hui d’nous plaire
Serait-il temps qu’on change l’atmosphère ?
Est-ce que tu t’sens d’vouloir aider un faible ?
Considère tout l’monde comme tes sœurs et frères
Tant qu’tu as la foi éloignée d’Lucifer
Tant qu’tu as ta voix, bâtis tes chemins d’fer
Pas d’clichés, ça fait monter l’FN
Mêmes les médias ont ce savoir-faire
Le sens du partage c’est comme une prière
Pleins d’pays en galère ne demandent qu’une cuillère
En espérant que ça s’passe mieux qu’hier
Te font-il peur avec leur nucléaire ?
T’as vu ? Tout devient sanguinaire
Chose qu’on nous avait cachée à l’école primaire
Un soldat qui va tuer a un bon salaire
A-t-il vraiment choisi d’être un volontaire ?
Une pensée à tous ces innocents qu’on enterre
T’as compris, nous partirons un jour de cette Terre

Réalises-tu d’où je sors ces vers ?
J’n’ai plus l’âge ni l’envie d’être sévère
Inutile d’s’arrêter pour un regard d’travers
Plutôt d’la peine à mater un clodo mal couvert
Personne n’a envie d’être à leur place un soir d’hiver
Car nous avons constaté un réel calvaire
À tous les résistants d’la traite négrière
Sans oublier bien entendu la classe ouvrière
Même la politique et leur droit laissent un goût amer
Venez un peu dans nos ghettos, y’a pas qu’des gens vulgaires
Ma cité d’vient un désert où l’on recherche l’eau claire
Dites-leur à tous ces reporters : on respecte père et mère
Et lève la main si tu as marre aussi d’leurs commentaires
Parce que j’veux qu’on en termine, c’est eux les gangsters
On t’a souvent redit « la ferme » mais t’as pas voulu t’taire
Moi j’remercie le hip-hop de nous satisfaire
Voir des gens de toutes couleurs lors de nos concerts
Et grâce à vous je reconnais pourquoi la musique sert
L’amour de l’encre depuis mon douzième anniversaire
N’aie pas d’crainte si tu es seul, on repousse l’adversaire
L’ignorance n’est pas la meilleure façon d’être sincère
Il y a un qu’un Dieu et s’y rapprocher, c’est à toi d’le faire
Joli comme un baiser sur l’front d’sa grand-mère
Ma révolution j’l’ai faite qu’avec des CD-R

Des projets avec des bouts d’ficelle et sans pierres
Avec nos outils
On m’appelle : Artisan du Bic

Demi Portion

Publicités