interview de Kognitif sur son Trip-Hop mélancolique

kognitif (1)

   Aujourd’hui nous avons le plaisir de vous présenter Cyril Capra, alias Kognitif, dans le cadre de son dernier album « Monométric« . Kognitif est un DJ Beatmaker de Trip-Hop et autres dérivés du Hip-Hop, qui nous vient de Poitiers en France. Son style peut être comparé à celui d’autres artistes en quête de nouvelles sonorités Trip-Hop comme par exemples Quantic, Chinese Man, Wax Tailor ou encore Al’tarba. Il se démarque grâce à ses mélodies mélancoliques et jazzy, où les instruments en tout genre s’imbriquent en douceur dans des beats raffinés, accompagnés de sonorités électroniques planantes.

    L’album présente 17 délicieuses pistes à explorer, possédant chacune un univers bien défini. Pour ce faire, il s’est entouré de musiciens et chanteuses afin de rajouter une certaine profondeur à sa musique. Comme bien des beatmakers, il aime incorporer des samples de voix, tirés de films et discours, pour rendre sa musique plus authentique. Son prochain album est déjà en cours de production mais n’as pas encore de date de sortie prévue… Mais pas de panique, pour vous faire patienter, nous avons tourné notre œil vers lui cette semaine en lui posant quelques questions qui vous permettrons d’en savoir plus sur ce personnage et ses projets. Pour accompagner cet interview nous vous proposons d’écouter un son tiré de son avant-dernier album, et peut-être reconnaîtrez-vous d’où les paroles on étaient tirées.

– Pour commencer, peux-tu nous en dire plus sur toi, quel groupe musical a été une grande influence sur tes productions, comme celles de ton récent album « Monométric » ?

  • Salut , donc moi c’est Cyril alias Kognitif . J’ai 30 ans et je fais du Trip-Hop et de l’Abstract Hip-Hop. Il y a énormément de groupes qui m’influences , pour en citer quelques uns : Dj Shadow , Rjd2 , Portishead , Bonobo ….

– Dans certaines de tes compositions, on entend des extraits de voix… est-ce réellement des voix de chanteurs/chanteuses ou utilise-tu un vinyle pour les sampler ? Si oui, quel machine utilise-tu pour tes compostions ?

  • Effectivement, je sample pas mal de voix via ma platine vinyle, que je transforme à ma guise pour que ça colle à mon projet en cours. Parfois même, je sample ma propre voix pour balancer quelques « Yeah yeah » ou « Yo yo » haha . Mais aussi, sur certains morceaux, comme « So let’s begin« , se sont de vrais featurings, avec de vrais chanteuses. J’en profite pur faire un Big up à Jeanette Robertson , Xta et Celia Lab. 3 belles voix avec qui j’ai collaboré sur certains titres. Niveau matos, j’ai le parfait kit du beatmaker, Platine vinyle, Mpc, Clavier maître, Enceintes Monitoring, puis pleins d’autres machines en tous genre … Bref, un classique !

– D’ailleurs, en parlant d’artistes, comment décrirais-tu ta collaboration fructueuse avec Jeanette Robertson ? Est-ce toi qui l’a contactée ou vous vous connaissiez auparavant ? Peux-tu nous en dire plus sur cette figure ?

  • Jeanette est Canadienne, elle m’a découvert l’année dernière, elle aimait bien mon taf. Un jour elle m’a contacté, pour me proposer sont aide. J’ai kiffé sa voix, alors « So let’s begin  » est né . Simplement 🙂

– Peut tu nous citer une de tes chansons favorites du moment ?

  • En ce moment, j’écoute pas trop de zik, je suis sur mon prochain album, ça me prend beaucoup de temps. J’ai reçu l’album d’Al’Tarba la semaine dernière, très lourd ! Et j’attend celui de Skinshape, produit par mon label grecque Melting record. Très Trip-Hop ! Voila les deux derniers projets que j’ai « bien » écouté et qui déchire.

– Es-tu du genre à tout composer dans ton studio aménagé chez toi ou plutôt sur un ordinateur portable dans un endroit qui t’inspire ?

  • Plutôt chez moi tranquille, car j’ai besoin de l’intégralité de mon matos pour faire du son. Puis le cadre est plutôt bon ici, j’habite en pleine cambrousse … Au calme.

– Joues-tu d’un instrument de musique au delà de tes talents de batteur ?

  • Je fais du piano et synthétiseur depuis gamin.

Kognitif-2

– Avec quels artistes aimerais-tu composer à l’avenir et as-tu des projets de collaborations prévus ?

  • Ouai, j’aimerais faire un truc avec Portishead ou bien même Massive Attack, mais je les ai contacté, ils ne m’ont pas répondu étrangement Haha. Blague à part, je suis plûtot solitaire. Mais si j’aime vraiment le style de l’autre beatmaker / compositeur type « Al Tarba » (un truc ensemble devrait se faire très prochainement d’ailleurs) ou bien Proleter (Je t’invite à faire un feat avec moi poto, si tu lis cette interview Haha) bref, ce genre de type quoi, ça me dirai bien. Ils sont d’ailleurs de Toulouse tout les deux … y’a du talent par la-bas !

– Beaucoup d’artistes faisant des dérivés du Hip-Hop finissent par explorer d’autres styles à base de Beat comme le Glitch-Hop ou la Drum’and’Bass, est-ce une envie qui t’anime ?

  • Le Glitch-Hop, j’aime pas des masse, donc ça ne risque pas. Non je vais rester dans le triphop /abstract hiphop … C’est un style tellement complexe et vaste, qu’il est difficile de tourner en rond je pense. Tu peux très bien partir sur une compo mélancolique, faire une interlude Funky jovial, pour finir sur du puissant Drum and Bass dégueulasse !!! tout cela dans la même zik ….C’est ça la magie de ce style de zik. Enfin moi, c’est comme cela que je le vois, je mélange tout, j’ai pas vraiment de limite.

 Quel est l’endroit dans lequel tu as préféré jouer tes sons devant un public ?

  • Je pense que c’était en Grèce, à Thessalonique. Déjà car c’était ma première grosse date, première partie de Gramatik, qui « faisait » parti de mes influences. Il y avait plus de 4000 personnes pour notre passage, 6000 pour Gramatik je crois. Aussi parce-que j’étais formidablement bien accompagné sur scène : Jeanette était là, mon pote Dj Lastik au scratch et un trompettiste grecque rencontré sur place qui envoyait des lourds solo …Un vrai délire !!! Les Grecques sont vraiment sympas et accueillant, on a vraiment passé de très très bons moments …. Du coup j’y retourne le 22 novembre et aussi début 2015 …

– Est-ce que c’est toi qui contacte les artistes pour des co-productions ou le contraire ? Si oui, comment t’organises-tu généralement?

  • Je contact rarement les gens pour les co-prod. C’est effectivement souvent l’inverse. A part si j’ai un énorme coup de cœur, pour une voix notamment … J’ai eu deux gros coups de cœur récemment, j’ai envoyé quelques messages facebook … Mais no réponse ! (Si tu lis cette itw , on sait jamais car tu es dans mes contacts facebook, tu pourrais répondre à mes messages, ça prend pas énormément de temps, et c’est un peu plus poli ! ) … voila !

– Peut tu nous dire quelque chose concernant ton prochain album qui nous aidera à patienter en attendant sa sortie ?

  • Le 3ème album aura une résonance un poil Western, sera très abstract Hip-Hop … quelques featuring prévus … On y retrouvera le coté jazzy des albums précédents. Une sorte de suite de Monométric (mon 2ème album). Va y avoir à peu prêt 14 tracks. Ça devrait sortir début 2015, Cd/Vinyle et gratos sur mon bandcamp, comme d’hab.

– Beaucoup de beatmakers de nos jours aiment faire passer des petits messages à travers leurs productions. Si tu devais en faire passer un, lequel serait-il ?

  • « Faites l’amour , pas la guerre » … c’est un peu cliché, mais tellement vrai . « Pensez à rêver » aussi, ça me correspond pas mal.

Pour en savoir plus :

Soundcloud

Facebook

Bandcamp

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s