Utilisons l’Acore odorant

Acore odorant partie rhizome

Acore odorant partie rhizome

L’acore odorant est originaire du Sud-Est asiatique, mais il a été largement acclimaté dans l’Occident. Les anciens Grecs le connaissaient ; les Egyptiens également. L’Europe commence à l’utiliser comme plante médicinale au XVIème siècle. L’acore odorant – également appelé acore vrai – est très utile contre les douleurs d’estomac et les difficultés digestives provenant d’un  » coup de froid « . L’acore combat également la dyspepsie et l’hyperacidité ; il est apéritif et carminatif (il chasse les gaz intestinaux). Certains pays du Moyen-Orient l’emploient comme aphrodisiaque. La partie utilisée est le rhizome, qui peut atteindre 50 cm, voire 1 m de longueur.

L’acore vit dans les eaux un peu fangeuses des fossés et des marais, au bord des lacs et des mares ombragées, de berges humides des rivières. Il convient de ne pas le confondre avec l’iris faux-acore, qui possède des fleurs jaunes, tandis que l’inflorescence de l’acore vrai est en forme d’épis cylindrique qui le fait ressembler à un roseau.

vin apéritif et digestifVin digestif


– 250 ml de vin

– 1 cuil. à soupe de rhizome d’acore

– 1/2 cuil. à café de cannelle en poudre



Réduisez l’acore en poudre.

Faites chauffer le vin.

Ajoutez l’acore et la cannelle.

Laissez frémir à petit feu pendant 5 minutes.

Couvrez et laissez infuser durant 10 minutes.

Buvez un ou deux verres après les repas.

.jijij


.

Faut-il y croire ?

Les rhizomes de l’acore odorant posséderaient également des vertus magiques. Des sachets suspendus dans la maison doivent assurer une protection générale et favoriser tout spécialement les entreprises juridiques. Vous pouvez également ajouter des petits fragments de racines de calame à vos mélanges d’encens à brûler pour  » purifier  » l’atmosphère.

.jijij

elixir

.jijij

.jijij

Publicités