Le Qi, encore et toujours

Le concept de Qi apparaît vraisemblablement très rapidement dans la philosophie ancestrale chinoise et il est difficile de trouver un ouvrage, même parmi ceux les plus anciens, qui date l’apparition de ce concept.

Le Qi représente ce que nous entendons par l’Univers et tout ce qui le compose.
Ce Qi de la philosophie ancestrale chinoise nous vient sans doute des observations de la nature des penseurs chinois qui, en étudiant le ciel et les astres, ont remarqué que rien n’était statique, que l’univers était en mouvement tout en restant entier, qu’il changeait sans se diviser en parties indépendantes les unes des autres, un peu comme les couleurs que nous apercevons sous l’eau lorsque nous faisons de la plongée sous le soleil et que nous ne voyons plus lorsque des nuages obscurcissent le ciel, mais qui réapparaissent après leur départ. À l’instar de l’univers et de la nature, ils ont dû voir la vie comme une transformation permanente animée par un mouvement général du Qi.

.
En médecine chinoise, il faut retenir que le Qi représente :

.
• Le corps humain dans son intégralité
• Les fonctions et activités de ses membres
• Les fonctions et activités de ses viscères
• L’«énergie» qui circule dans les méridiens que nous présenterons plus loin
• La force qui permet au sang de circuler et de rester dans le système sanguin
• Le Gu Qi, qui est le Qi produit par la Rate-Pancréas au tout premier stade de la transformation de l’alimentation dans l’Estomac
• Le Wei Qi, qui est à la surface du corps et qui protège l’organisme des attaques externes
• Le Yuan Qi, qui est l’énergie originelle de l’individu
• Le Zong Qi, qui est le Qi produit par la poitrine
• Le Zhen Qi, qui est le Qi «sain» du corps
• Le Ying Qi, qui est le Qi «nourricier» du corps
• Les Liu Qi qui sont les 6 énergies climatiques de base
• Les Xue Qi qui sont les 6 agents pathogènes externes issus de la transformation des 6 énergies climatiques de base
• La couche du Qi (Qi Fen) dans la théorie des 4 ou 6 couches, qui est une des 4 étapes de la pénétration dans l’organisme des maladies engendrées par la Chaleur (Wen Bing).

devider

Publicités